•   

    Je me voyais déjà devenir un joueur pro (hey j’ai quand même 22% d’ITM depuis le début de l’année ! :-) ),  passant d'un tournoi high stake à une interview avec Kara. surfant avec une facilité déconcertante d'un EPT à un WPT,  avalant avec gourmandise les décalages horaires ….

    Mais force est de constater que je redeviens bien malgré moi un simple joueur récréatif !! (d’ailleurs ai-je jamais été autre chose !).  En Mai, je n’ai pu jouer que 29 tournois pour 3 malheureux ITM (et surtout je n’ai joué que 10 soirs en fait.. oui je sais ca craint d’avoir une vie en dehors du poker!). Entre différents voyages à l’étranger (notamment Moyen Orient et Europe) et une vie sociale relativement active, le temps « poker » me manque … et malheureusement cela se ressent doublement dans mon jeu .

    En effet, peu de volume et, au delà de la variance, j’ai développé un mauvais état d’esprit quand je joue. N’ayant que très peu de soirées disponibles pour le poker, ma patience est soumise à rude épreuve.  Je ne sais pas pourquoi mais je veux aller vite, je m’accroche à mes mains telle une moule sur son rocher, je passe de tournoi en tournoi sans prendre le temps de m’installer, d’analyser, DE REFLECHIR ! Je deviens fataliste avec des mains foireuses – une forme de tilt nouveau pour moi.

    Je pensais avoir passé plusieurs étapes ces derniers mois et je me retrouve ces dernières semaines à jouer moins bien qu’il y a un an ?! Cet apprentissage n’est vraiment pas un long fleuve tranquille … 2 mois perdants, c’est moche ! et pour l’instant juin est sur une même tendance … pourrie…. Que de déchets ! Que d’erreurs de jeu !  difficile de tout concilier , n’est ce pas ?

    En tout cas, GL à tous les bloggeurs qui se sont envolés pour Las Vegas … ! il faut vraiment que j’y aille ! mais avant, je dois rattraper mon retard coté lecture, coté jeu ET coté concentration !!

    sinon, autre facteur à gérer, j’attaque mon 3ième mois sans cigarette… c'est nul d'être un non fumeur ! :-)

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    3 commentaires
  • Mauvais mois d'Avril pour moi. Entre notre fameuse variance et mes encore trop nombreuses erreurs, je finis à 46 tournois joués, 10 ITM et 1TF light.

    Mes erreurs :
    -Je m'emballe trop facilement  (mon 99 sur baby flop qui se fait relancer, je boite !! vilain a QQ ...),
    - 3 soirées ou j'ouvre tournoi sur tournoi alors que je suis énervé d'avoir perdu le premier... résultats 5 tournois perdus dans chaque soirée...je ferais mieux de donner l'argent au SDF du coin... 
    - Mauvaise coordination entre mon esprit qui me dit de fold et mes gestes qui eux call ! (et ca , ca craint !) . En gros, je réfléchis, la conclusion de ma réflexion est généralement: « passes, tu auras de meilleures occasions, c’est trop risqué ici… » Aussitôt suivi par « enfin bon, allons voir quand même on sait jamais… » !! NON STOP !! je croyais avoir dépassé ce stade mais il faut  se rendre à l’évidence, cela m’arrive encore et ca me rend malade.

    Sinon, le Week end dernier, j’ai réussi une belle moisson de tickets sur Ongame qui laissait présager de beaux moments :
    1 ticket 175€ pour le sat final du WPT Cannes
    1 ticket pour le fameux S9
    1 ticket pour le Super Lundi

    Pour la faire courte, le sat final, je suis bien , je suis dans la moyenne+ et je vais me faire exposer à 8 left par un gros vilain qui suivra mon AK avec son AT  (Relance, surrelance de vilain, je boite all in , il suit ) et qui trouvera miraculeusement un T au flop … mon ordinateur a réellement failli passer par la fenêtre…
    Sur le Super Lundi d’hier soir… très bien commencé,  et au bout de 2 heures, (je suis environ 50 sur 158 letf) je sais que je dois passer mon AT sur le flop 77T (je le vois clairement sur JJ) mais NON, gros fish que je suis, je vais suivre sa relance all in au turn … il avait en fait 67 !  out chaboiv … incompréhensible décision de ma part… je pense que je vais  devoir consulter…

    Reste le S9 … peut être ce soir pour bien commencer le mois de Mai…. Ou pas

    Sinon, 40 ans passés, il fallait bien que cela arrive, me voila à 20 jours sans cigarettes… jusque la tout va bien … (on me dit que cela peut avoir un effet sur mon manque de concentration de ces derniers soirs ?? mouai je ne sais pas trop ...)... à suivre

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  • Ils sont la, je les sens le soir roder autour de moi. Toujours de façon malicieuse, sans jamais se dévoiler. Ils arrivent dès que j’ouvre mes tables de poker. Ils s’installent tranquillement autour de moi, me laisse croire que je peux gagner. Ils se marrent. Je les entends.

    Selon les soirs, ils sont expéditifs, ils ne me laissent aucune chance. Mon AA se fait exploser par un A8 innocent. Ils ont surement d’autres proies plus intéressantes à torturer. D’autres soirs, ils me laissent jouer beaucoup plus longtemps et attendent le moment propice. 3ième à 11 left d’un tournoi à 365 vilains … si on le faisait tilter un peu ? AA vs AK  allez K au flop et un joli K river… la on le tient, il va craquer. Hahaha donne lui les Valets, il va y croire…JJ vs A2  … un petit A river.  Out 10ième, Next ! On s’est bien marré ce soir hein les gars ? Vivement demain soir

    Ils sont la, je le sens. Ils m’ont laissé apprendre, m’améliorer sans venir me déranger. D’un autre coté, quel plaisir de martyriser un super fish ? Autant attendre un peu qu’il se croit bon,  c’est à stade que c’est le meilleur. Quel pied de l’exploser à la bulle avec QQ après 5 heures de jeu…waouh regarde son visage à ce moment ! Quel bonheur  On lui fait la même demain soir, c'est vraiment trop bon !

    Ils sont la. Je le sens.  Pour éviter le coup de grâce trop rapide, j’essaie de les amadouer… je leur mets de la musique, je leur raconte des histoires, mais rien n’y fait, leur plaisir sadique passe avant tout. Peut être ai-je réussi à gagner un peu de temps sur une sentence qui de toute façon est immuable.

    Ils sont la, je le sens. Ils jouent avec moi, avec ma patience, ma rigueur, j’essaie de les éloigner en frappant régulièrement autour de moi, j’ai même mis des pièges … Je deviens fou. Est ce leur but inavoué ?  Ils ont finalement tellement de victimes potentielles…Pourquoi s’acharner sur moi ? Je dois être un bon client

    Ils sont la, je le sens. Je dois me battre contre moi-même, mes adversaires et Eux ! Je suis épuisé.

    A suivre… ou pas.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Je rebondis sur le billet de LipaOnline  sur les réactions diverses suite aux derniers commentaires de Patriiiick sur la fiscalité proposée par les socialistes et vous propose une petite explication fiscale sans prétention que j’ai trouvé sur un forum…

      petit cours de fiscalité pour tenter d'expliquer le socialisme sans aucune agressivité ni méchanceté.

    ////////////////

    Supposons que tous les jours, 10 hommes se retrouvent pour boire une bière et que l'addition se monte à 50$ (normalement, 5$ chacun). S'ils payaient la note de la façon que l'on paie les impôts, selon les revenus de chacun, on aurait l'exemple suivant:

    Les quatre premiers, les plus pauvres, ne paieraient rien, zéro cent.

    Le cinquième paierait 50 cents.

    Le sixième paierait 1,50$.

    Le septième paierait 3,50$.

    Le huitième paierait 6$.

    Le neuvième paierait 9$.

    Le dernier, le plus riche, devrait payer 29,50$ à lui tout seul.

    On arrive donc bien à 50$.

    Ils décidèrent de procéder comme décrit. Les dix hommes se retrouvèrent chaque jour pour boire leur bière et semblèrent assez contents de leur arrangement. Jusqu'au jour où le tenancier du bar les plaça devant un dilemme: «Comme vous êtes de bons clients, dit-il, j'ai décidé de vous faire une remise de 10$. Vous ne paierez donc vos dix bières que 40$.»

    Le groupe décida de continuer à payer la nouvelle somme de la même façon. Les quatre premiers continuèrent à boire gratuitement. Mais comment les six autres, les clients payants, allaient-ils diviser les 10$ de remise de façon équitable? Ils réalisèrent que 10$ divisés par 6 faisaient 1,66$.

    Mais s'ils soustrayaient cette somme de leur partage, alors le cinquième et le sixième homme allaient être payés pour boire leur bière (1,16$ et 16 cents). Le tenancier suggéra qu'il serait plus judicieux de réduire l'addition de chacun selon le même barème et fit donc les calculs.

    Alors?

    Le cinquième homme, comme les quatre premiers, ne paya plus rien, Un pauvre de plus.

    Le sixième paya 1$ au lieu de 1,50$ (33% de réduction).

    Le septième paya 2,50$ au lieu de 3,50$ (28% de réduction).

    Le huitième paya 4,50$ au lieu de 6$ (25% de réduction).

    Le neuvième paya 7,50$ au lieu de 9$ (17% de réduction).

    Le dixième paya 24,50$ au lieu de 29,50$ (16% de réduction).

    On arrive bien à un total de 40$.

    Chacun des six clients payants paya moins qu'avant, et les quatre premiers continuèrent à boire gratuitement.

    Mais une fois hors du bar, chacun compara son économie.

    «J'ai seulement eu 50 cents sur les 10$ de remise», dit le sixième et il ajouta, montrant du doigt le dixième: «Lui, il a eu 5$!!!»

    «C'est vrai», s'exclama le septième. «Pourquoi il aurait eu 5$ de rabais alors que moi je n'ai eu que 1$? Le plus riche a eu la plus grosse réduction!»

    «Attendez une minute, cria le premier homme. Nous quatre n'avons rien eu du tout. Le système exploite les pauvres».

    Les neuf hommes cernèrent le dixième et l'insultèrent.

    Le jour suivant, le dixième homme ne vint pas. Les neuf autres s'assirent et burent leur bière sans lui. Mais quand vint le moment de payer, ils découvrirent quelque chose d'important: ils n'avaient pas assez d'argent pour payer ne serait-ce que la moitié de l'addition.

    Et cela est le reflet de notre système d'imposition. Les gens qui paient le plus d'impôts tirent le plus de bénéfice d'une réduction de taxe et, c'est vrai, ils resteront plus riches. Mais si vous les taxez encore plus fort et les condamnez à cause de leur richesse, ils risquent de ne plus se montrer.

    Pour ceux qui ont compris, aucune explication n'est nécessaire.

    Pour ceux qui n'ont pas compris, aucune explication n'est possible.
    sinon vous pouvez aussi boire de l'eau!

    Source : Forum Le Figaro

    Sinon, coté poker, pas (encore?) de problème d'imposition (:-)), mon niveau de jeu que je classifierai en ces temps de crises financières dans la range  A1 selon Moody’s ou A+ selon Standard & Poor ‘s c'est-à-dire « Qualité moyenne Supérieure »  reste stable avec 16 tournois joués pour 6 ITM mais toujours 0 TF.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    Et voila ma grande soirée du Dimanche se termine de façon pitoyable. Un cinquième AK qui se fait massacrer face aux Dames d'un vilain qui suit toutes les mains avec des mains marginales ... sauf la ! Et me voila out du Booster 260/1900 à quelques places de l'ITM au bout de 3h de jeu.

    Bon j'aurai du m'en douter un peu. J'ai commencé ma soirée par le Winamax Series n°2 à 20 € de 18h et à ... 18h01 j'étais OUT !! TT vs QQ sur un baby flop ... c'était ma première main...!!! D'ailleurs je crois que c'est mon tournoi le plus rapide ...

    Sinon, j'ai très bien géré le WSeries n°1 pendant 3 heures avant de me faire déchiqueter par les shorts stacks . A5 vs A7 sur flop 467 puis AKs vs 55 puis AJs vs JJ pour finalement mettre TDLG à mon voisin de droite que se faisait un malin plaisir de me relancer à chaque fois que nous étions de Blind ... pas de chance pour moi , cette fois il avait les 10 .. Et bien sur mon A4s n'a rien trouvé (427/1535 au bout de 3h40 de jeu).

    Enfin sur le SCOOP 1-B de PS, j'étais tranquille, j'étais pénard (référence musicale que certains reconnaitront peut être) autour de l'average pendant 3h30 quand, au bouton, je trouve 99, relance, surrelance du SB que je couvre. je suis bien évidement (!), il a JJ ! Out 2 tours plus tard (3700/13700 au bout de 4h de jeu)

    Bref, 4 - 0, je suis un gros fish

      

    Sinon, petit test Push or fold

    (De mémoire) Je suis sur le WSn°1 au bout de 3heures 10 de jeu, j'ai environ36K jetons sur des blind à 2K. Je suis de SB. Tout le monde passe. J'ai 66. La BB a environ 40K  (pas vraiment d'info sur lui en fait). Nous sommes short tous les 2. (average environ 55K)

    Moi : je relance 3BB à 6K
    Lui : All in
    Moi : Push or fold ?

     

    Mon analyse : en fait je ne sais pas trop, je n'ai pas osé push ici en me disant que j'avais encore 15BB derrière. Mais je pense que j'aurais du lui mettre TDLG dès le début. Ma relance 3BB n'était pas forcément pertinente.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique